Professionnel

Rendre le recrutement plus humain

Ricardo Tannus a un compte professionnel chez Monese : il nous raconte comment Join a fait tomber les barrières entre les entreprises et les potentiels candidats

par Sophie sur 15 octobre 2019
Rendre le recrutement plus humain

Nous avons lancé les comptes professionnels l'année dernière. Rapidement, nous nous sommes construit une base de petites entreprises enregistrées au Royaume-Uni. Notre compte professionnel s'ouvre en deux jours et permet de bénéficier de nombreux services tels que les paiements domestiques gratuits et les virements internationaux à faible coût. Il permet également de disposer d'un compte personnel groupé et d'une carte de débit sans contact gratuite. Il est idéal tant pour les entrepreneurs en herbe que ceux plus expérimentés, à la recherche d'une expérience numérique unique.

Nous avons posé des questions pas évidentes du tout à nos clients professionnels : Qu'est-ce que signifie pour vous la création de votre entreprise ? Quels sont les défis les plus difficiles que vous ayez rencontrés ? Comment les services bancaires destinés aux entreprises peuvent-ils aider ou au contraire ralentir votre croissance ? Nous avons un large éventail d’entreprises qui utilisent nos comptes et nous sommes impatients d'en apprendre davantage sur leurs réussites et leurs échecs dans la création de leurs entreprises.


Présentation de Join

Ricardo Tannus est le PDG de Join, une entreprise qui promet de révolutionner le processus de recrutement. Join est une plateforme qui met en contact candidats et employeurs lors de dîners à l'aveugle, pendant lesquels ni les uns ni les autres ne savent qui ils vont rencontrer. Trois ans après le début de son parcours entrepreneurial, Ricardo avait de nombreuses idées quant aux défis liés au lancement d’une entreprise et sur la manière dont on pourrait faire disparaitre les barrières entre candidats et employeurs lors du processus d’embauche.

Join a commencé comme une expérience sociale que Ricardo avait menée lors de sa maîtrise à la London Business School en 2017. L’idée était simplement de réunir des personnes qui partageaient des centres d'intérêt en commun pendant un dîner ainsi que mettre en contact des personnes qui ne se rencontreraient pas en temps normal. Le fait de le faire à "l'aveugle", c'est-à-dire que les participants n'ont aucune information les uns sur les autres, était un élément important, car il "évite aux gens de se présenter avec une idée préconçue sur les autres personnes autour de la table".

Vous vendez la même chose, mais si vous le formulez différemment, les gens le comprendront comme une chose complètement différente. Ça change le prix, ça change l’utilisation, ça change la volonté des gens de tenter le coup.

Ricardo s'est rendu compte que le meilleur moyen d'impliquer les étudiants ambitieux et désireux de la London Business School était de présenter les dîners comme des opportunités de créer son réseau, plutôt que comme une chance de se faire de nouveaux amis. C’était l’une de ses premières et surtout l'une des plus instructives leçons d’entrepreneur : "Vous vendez la même chose, mais si vous le formulez différemment, les gens le comprennent comme une chose complètement différente. Ça change le prix, ça change l'utilisation, ça change la volonté des gens de tenter le coup." Les étudiants ont soudainement vu cela comme une opportunité professionnelle plutôt que comme une activité pour les personnes "seules ", expliqua Ricardo.

Deux groupes ont alors émergé : les employeurs et les candidats, ce qui a incité Ricardo à changer complètement la nature des dîners. Aujourd'hui, Join invite cinq candidats et un employeur à dîner ensemble dans un restaurant londonien. L’employeur est un membre de l’équipe qui recrute pour de nouveaux postes, plutôt qu’une personne faisant partie des ressources humaines, ce qui, selon Ricardo, est la clé du succès des dîners. Il a expliqué que du côté des employeurs, cela rend l'équipe plus engagée car elle a la possibilité d'être une porte d'entrée dans le processus de recrutement. Et du côté des candidats, ils comprennent mieux ce que l'équipe fait.

Voici à quoi ressemble un dîner typique de Join, où employeurs et candidats potentiels apprennent à se connaître

Ricardo a expliqué plus en détail la méthodologie de cette approche : "Chaque entreprise a ce qu’on appelle un employeur attractif ou une marque employeur. Les entreprises dont la marque employeur est naturellement reconnue (positivement) ne rencontrent aucun problème pour attirer les talents. Au contraire, ils souffrent d’un excédent de candidatures. Les entreprises qui au contraire ont une marque employeur mal connue ont du mal à attirer les candidats talentueux." Join cherche à uniformiser ce processus et permet aux grandes entreprises jouissant déjà d'une grande popularité de réduire le processus d’entretien en rencontrant les candidats appropriés et permet en revanche aux candidats de rencontrer des employeurs potentiels auprès desquels ils n’auraient peut-être jamais envisagé de postuler. Join supprime efficacement les barrières entre les entreprises et les candidats afin de leur permettre de mieux se connaître.

Ensuite, ils peuvent voir que c’est aussi une meilleure expérience pour les personnes en charge du recrutement car ils se sentent responsabilisés.

Lorsqu'on lui a demandé de décrire son plus gros défi, Ricardo a déclaré en riant : "Mon plus grand défi aujourd'hui ?" L'idée de Join étant très récente, il a expliqué que le plus difficile était de convaincre les entreprises de faire ce compromis : "je suis ingénieur informaticien et nous parlons toujours de compromis. Si vous avez un ordinateur doté d’une mémoire flash HD et non d’un disque c’est mieux car vous accédez à la mémoire beaucoup plus rapidement mais elle ne stocke pas aussi longtemps. L’un des inconvénients de Join est qu’ils passent deux heures à faire la connaissance de cinq candidats. Mais interroger cinq personnes présélectionnées est un gain de temps. Les candidats passent ensuite souvent certaines étapes du processus d’entretien, ce qui nous permet de réduire considérablement le processus et de préserver l’engagement du candidat. "Pour surmonter cet obstacle, il se contente simplement de proposer aux entreprises un essai. C'est aussi une meilleure expérience pour les personnes qui sont en charge du recrutement car elles se sentent en complète autonomie. "


Conseils aux entrepreneurs

Lorsqu'on lui a demandé s'il avait des conseils à donner aux entrepreneurs, Ricardo avait trois choses à dire : "Faites quelque chose qui vous passionne, exploitez tout ce que vous avez et faites preuve de patience."

"Faites quelque chose qui vous passionne, exploitez tout ce que vous avez et faites preuve de patience."

Le lancement de Join a été un processus très naturel pour lui parce que sa passion et sa force étaient de mettre les gens en contact avec les autres. Il est capable de tirer parti de ses capacités naturelles et de son réseau pour atteindre cet objectif. Ses frustrations viennent du fait qu'il faut beaucoup de temps pour convaincre les gens de la validité des idées nouvelles. Ce qui lui a permis de traverser des moments difficiles, c’est lorsque grâce à ses facilités, les gens parviennent à établir des liens humains qu’ils n’auraient pas autrement : "En tant qu'outil aidant à établir des connexions humaines, nous permettons aux personnes d'obtenir un emploi. Et ça c'est le plus important. "


Comment Monese vous aide

Lorsqu'il a été question d'ouvrir un compte professionnel, Ricardo et son équipe ont rencontré les mêmes difficultés que beaucoup de PDG de petites entreprises.

Nous cherchions quelque chose de facile et Monese était là pour nous aider en cas de besoin.

Ils ne pouvaient tout simplement pas ouvrir un compte rapidement, même avec la banque avec laquelle Ricardo avait un compte personnel. Ricardo a d'abord ouvert un compte personnel Monese pour pouvoir séparer ses finances et a été l'un des premiers sur la liste d'attente lorsque nous avons lancé la banque professionnelle : "Nous cherchions quelque chose de facile et Monese était là pour répondre à nos besoins."

Les efforts de Ricardo pour supprimer les barrières entre employeurs et candidats ont fait écho chez Monese car notre défi a toujours été de supprimer les barrières et ce, pour davantage de liberté financière grâce à l’innovation. Son approche humaine des ressources humaines est en effet très nouvelle mais semble gagner du terrain, en recrutant des candidats dans des entreprises auxquelles ils n'auraient jamais pensé, avec des attentes réalistes quant à la nature de leur poste. Nous sommes ravis de la croissance que connait Join et nous sommes impatients d'aider Ricardo et son équipe dans cette aventure.

Ouvrez un compte professionnel Monese


Sophie Product Marketing Manager
Share this article